"Juste quelques mots pour te dire..."

Salut l’Artiste!!!……………………………………………………


Bérêt Vert

*-*

on ne t’oublieras jamais


Rick

*-*

Adieu Yannick … J’ai repris plaisir a jouer sur Internet grâce a toi …
J’ai apprécié nos parties de jeux et discutions tard dans la nuit
Tu nous manqueras …


DreameR

*-*

Adieu mon ami, tu me manqueras beaucoup.


Willy

*-*

Bye….. Il nous restera ton sourire, ton humour….


Louve

*-*

Adieu tu nous manqueras


Isabelle

*-*

Quelle tristesse ! Tu me manques énormement Yannick.


Delphine

*-*

Se souvenir de comment tu as vécu... est le plus bel héritage que tu m’as…que tu nous as laissé. Puisses tu rejoindre l’autre rive entouré de lumière et de tout notre amour. Que la beauté t’environne à jamais, et que la musique du ciel enchante tes oreilles. Lâches ta tristesse et tes regrets, ils ne sont pas faits pour les anges. Au milieu des étoiles dans la constellation du Pingouin, entre ordinateur quantique et cinéma intersideral, continues de briller et d’explorer les secrets de cette liberté que tu as tant aimée. Ici-bas, nos cœurs orphelins désormais, seront les gardiens de ta mémoire, de ton humour et de ton rire.
Tu me manques, j’espère que concernant le paradis…pour une fois tu t’es trompé !


Liliprune

*-*

j’ai vu tant de choses,que vous humains, ne pourriez pas croire…De grands navires en feu surgissant de l’épaule d’Orion, j’ai vu des rayons fabuleux, des rayons C, briller dans l’ombre de la Porte de Tannhaüser. Tous ces moments se perdront dans l’oubli, comme les larmes de la pluie…


(Blade Runner)


Bibette

*-*

Je ne t’oublierais pas…


Poutch

*-*

j’ai pas de mots AU REVOIR YANNICK !!!!!!!!!!!!!!


rosa

*-*

Yannick, je ne pourrais pas être là demain pour un dernier au revoir… Je voudrais te dire tellement de choses mais les mots n’arrivent pas à sortir. Je te vois toujours le sourire aux lèvres, quelques pointes d’humour semées par ci, par là … Cette image et l’annonce de ta disparition, Je n’ai pas voulu les relier pendant quelques jours.
Je te dis Au revoir

viviane

*-*

Tu avais une telle joie de vivre, une telle générosité dans ta partage de connaissances, une bonne dose d’humour pour rendre la vie au travail meilleure, tellement de projets en tête.
Je viendrai demain pour te rendre un dernier hommage.


Un ancien collègue.

cedric6701

*-*

L'amour était la seule chose qui comptait. L’amour était ce qui brisait et guerissait les cœurs. L’amour était mal compris, l’amour était la foi, l’amour était la promesse de l’instant present qui devenait l’espoir pour l’avenir. L’amour était un rythme, une résonance, une réverbération. L’amour était maladroit est idiot, il était agressif et simple et possédait tant de qualités indefinissables qu’il ne pouvait jamais être exprimé par des mots. L’amour était vivre.

(Seul le silence.R.J Ellory)

Pour toi, parti si tôt de n’avoir pu aimer…de n’avoir pu vivre. Puissent les habitants des autres mondes que tu es parti explorer être dignes de toi.


Liliprune

*-*

Tu es parti beaucoup trop tôt Yannick, bcp trop tôt !
Tu laisses un trop grand vide.


Delphine

*-*

On se dit souvent tiens il faudrait que je rappelle truc, que je revois machin, et on ne le fait jamais.
Je fais parti de ceux là, j’ai pensé à toi il y a à peine quelques jours, en me disant, tiens je vais te recontacter. Je m’en mords les doigts de ne l’avoir jamais fait.
Comme tu le dis goodbye, mec. J’espère que tu as trouvé ce que tu cherchais.


Un vieil ami de 20 ans.

Jimmy/Luthor

*-*

Mercredi 1er mai 2013


A mon ami,
A yannick de la part d’yves


Toi qui as choisi un chemin sans vie,
Toi que je n’ai vu depuis une décennie,
Toi avec qui nous chassions l’ennui,
Mais qu’est ce qui t’as pris,
De vouloir voir ce qu’est l’infini.


Toi qui aujourd’hui n’es plus ici,
Toi que n’as-tu pas choisi,
Ce chemin qui est la vie,
Ton âme a sans doute fini,
Dans une tristesse infinie.


Aurions-nous pu si nous avions su,
Te faire voir ce que tu voulais voir,
La lumière au crépuscule du soir,
Sans que pour toi tout devient noir,
Et qu’il faille pour cela que tu te tu.


Mes mots sont si peu de choses,
De la vie tu as eu une overdose,
Ma réponse est en poésie ou en prose,
Quelle réalité après la mort, as-tu ta réponse ?
Dans ton choix d’ultime extrême que la mort propose.


Adieu mon ami, Adieu Yannick

Yves / phoenixphx

*-*

A bientôt Yannick, en espérant se revoir la haut…
Tu vas beaucoup manquer, nos parties jusque tard le soir ou encore les leçons d’informatique que tu me données, et bien sur la honte que tu me mettais aux scores…

Salut l’ami…

lorvas

*-*

Et les quelques mots de tes amis fraggeurs, parfois les mêmes que l'on retrouve ici, désormais orphelins de leur "Goldfinger" (cliquez sur le lien) --->Goldfinger

*-*